dimanche 17 février 2013

Le Dodécaèdre

Laisser un Commentaire
Le Dodécaèdre, Volume 2
Nous allons ici débuter une nouvelle série d'articles : Focus sur ...

Les articles publiés sous ce thème nous permettrons de mettre en avant un jeu ou une aide de jeux sous licence libre.

À l'occasion de la publication des Essarts, nous allons débuter ce thème avec un cadre de jeu mêlant des thèmes historiques et fantastiques : Le Dodécaèdre. Un univers qui compile 28 ans de campagnes réalisées par Nicolas Dessaux, l'auteur de d’Épées & Sorcellerie et d'Aventures Fantastiques.

La lecture du Consulat, le premier volume décrivant cet univers, m'avait déjà bien plu malgré son aspect plus Renaissance italienne que Médiéval. Dans le second volume, Les Essarts nous emmène plus au Nord à la rencontre des contrées habitées par les Elfes et leurs alliés humains.



Le Dodécaèdre


Un Dodécaèdre régulier (Wikipedia)
Imaginez un monde ayant la forme d'un dé à 12 faces. Vous obtiendrez le Dodécaèdre, un monde que la plupart de ses habitants pensent plat. En fait, ce monde est composé de 12 faces dont seuls les 2 pôles, résidences de deux divinités importantes et opposées, sont inaccessibles aux mortels. Il est possible de passer facilement d'une face à l'autre par la terre mais les marins craignent les brumes et les courants qui bordent les arêtes des faces.

Le Consulat

Trente ans après que le maître des Ombres fut chassé par les Elfes, le Consulat est toujours sous la menace de ses proches voisins. Mais l'ennemi extérieur n'est pas la seule menace. Les dissensions internes minent également le fragile équilibre qui unit les onze cités états qui compose le Consulat.

Avec près de 130 PNJ, vous trouverez dans cette contrée inspirée de la renaissance italienne un cadre de jeu bien décrit avec son histoire, ses intrigues et son panthéon mélange des mythologies gréco-romaine et égyptienne. La magie y est plutôt divine mais la magie profane existe également.

Les Essarts

Ce second volume, après le Consulat, présente la forêt elfique d'Abondance et les cités humaines vassales du roi des elfes, telles que Cimier, Sombre ou Percemaille, ainsi que la côte des Haïdouks. Les Essarts sont situées au nord du Consulat. Du fait de la présence des elfes et de leur magie, l'atmosphère y est plus fantastique que dans la contrée du Consulat. Ici aussi, l'ambiance est renforcée par les nombreuses descriptions de PNJ qui peuplent cette contrée.

La suite

L'auteur, Nicolas Dessaux, a prévu de s'attaquer aux prochaines régions : Le royaume de Gallicorne, ennemi du Consulat, ou l'Empire, protecteur opportuniste du Consulat.

Un premier scénario, Le Dieu Putréfié, est déjà disponible pour le jeu Épées & Sorcellerie.


Conclusion


Ce sont deux ouvrages agréables à lire avec une foule de détails. Le système de jeu est celui des versions Oldschool du vénérable jeu d'aventures fantastiques mais les références techniques sont limités ce qui permet les adapter facilement à d'autres systèmes de jeu. Vous trouverez également quelques règles adaptées à l'univers du Dodécaèdre comme une gestion des alignements qui diffère des règles officielles.

La fiche du Dodécaèdre


0 commentaires:

Enregistrer un commentaire